Le débarcadère

Aménagé en 2006 grâce à la contribution de l'Association des pêcheurs d'huîtres de la baie de Caraquet, le débarcadère avoisinant le Pont Rouge est muni d'une rampe en béton permettant la mise à l'eau de petites embarcations et comprend également un quai d'amarrage temporaire.

Avec sa vue imprenable sur la rivière Caraquet et grâce à ses 3 aires de repos, le débarcadère constitue une halte routière idéale pour les visiteurs.

Les naturalistes et les ornithologues apprécient ce lieu de diversité faunique où l'on peut apercevoir des espèces en voie de disparition telles que le pygargue à tête blanche et le satyre fauve des Maritimes.